AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Lisa

avatar

Nombre de messages : 1584
Localisation : Brian marry me!
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Mer 11 Aoû à 22:04

FrenchyCat a écrit:
Lisa a écrit:
Je ne vous dirai pas l'effet que me fait Kurt dans ce clip, ce serait censuré aussi sec!

http://www.youtube.com/watch?v=pX2LOu5gzic

Ben tu vois, Lisa, ça me donne une idée, en revoyant le gars Kurt...
Faut que j'tienne la distance, et c'est que c'est un mois de 31 jours, le mois d'août!

Tu vas pas nous faire un angle sur les sosies? Non quand même! affraid

Ou bien voulais tu nous parler d'un des premier rôle de Kurt à l'âge de 10 ans, là où il met un coup de pied dans le tibias d'Elvis dans le film "Blonde, Brunes ou rousse"?


Dernière édition par Lisa le Mer 11 Aoû à 22:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa

avatar

Nombre de messages : 1584
Localisation : Brian marry me!
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Mer 11 Aoû à 22:05

Virgil a écrit:
Lisa a écrit:
Hier Virgil a posté juste après le Parrain qui a fini à 2 heures du matin! Hasard?

Diantre, je suis démasqué !

Haaa qu'il est bien ce film!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa

avatar

Nombre de messages : 1584
Localisation : Brian marry me!
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Mer 11 Aoû à 22:12

Blue suede Fab2 a écrit:
Lisa a écrit:



Moi je fais souvent la queue au Super U avec Fabien Bartez Laughing


C'est bien à la caisse, c'est pas au rayon shampoing que tu l'as rencontré le Champion du Monde, hein? heart: Laughing Non non plusieurs fois, une fois à l'entrée, une fois dans le parking... il pousse son caddie tout seul comme un grand (enfin comme un mec normal quoi).

On se fait la roulette Elvis au cinoche?[/color]
http://www.youtube.com/watch?v=TB73Ko12yiQ

Et ils appellent leur fils Elvis à la fin du film!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa

avatar

Nombre de messages : 1584
Localisation : Brian marry me!
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Mer 11 Aoû à 22:20

Effet tout pareil que pour Kurt... Sailor passe son temps à chanter des chansons d'Elvis...

http://www.youtube.com/watch?v=AQaNoSlt8Ss

mais il ne chantera Love me Tender qu'à la femme de sa vie...Et à la fin il lui chante THE chanson qu'il n'a jamais chanté à aucune fille auparavant...

http://www.youtube.com/watch?v=TwfZyQeinTI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa

avatar

Nombre de messages : 1584
Localisation : Brian marry me!
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Mer 11 Aoû à 22:38

Lisa a écrit:
FrenchyCat a écrit:
Lisa a écrit:
Je ne vous dirai pas l'effet que me fait Kurt dans ce clip, ce serait censuré aussi sec!

http://www.youtube.com/watch?v=pX2LOu5gzic

Ben tu vois, Lisa, ça me donne une idée, en revoyant le gars Kurt...
Faut que j'tienne la distance, et c'est que c'est un mois de 31 jours, le mois d'août!

Tu vas pas nous faire un angle sur les sosies? Non quand même! affraid

Ou bien voulais tu nous parler d'un des premier rôle de Kurt à l'âge de 10 ans, là où il met un coup de pied dans le tibias d'Elvis dans le film "Blonde, brune ou rousse"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrenchyCat
Admin
avatar

Nombre de messages : 2847
Localisation : FrenchyLand
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Jeu 12 Aoû à 0:28

Lisa a écrit:
Ou bien voulais tu nous parler d'un des premier rôle de Kurt à l'âge de 10 ans, là où il met un coup de pied dans le tibias d'Elvis dans le film "Blonde, brune ou rousse"?

Trop forte...
Enfin, pour l'instant, je navigue à vue....

_________________
Chaudard: "La faute à qui? On fait pas faire des mouvements respiratoires à un type qui a les bras cassés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrenchyCat
Admin
avatar

Nombre de messages : 2847
Localisation : FrenchyLand
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Jeu 12 Aoû à 14:33

11 août


Et si on se faisait un cinoche, ce soir? Un film avec Elvis, bien entendu. Lequel?
Tiens, un indice: il s'agit d'un bon film, ce qui en élimine un bon paquet, voire presque tous.
Second indice, la BO est excellente, y a rien à jeter….
Dernier indice, la scène marquante du film montre notre héros habillé en zèbre, enfin avec des rayures horizontales…..
Bon, je lâche le morceau d'autant que vous avez déjà lu le titre que je vais taper en gros, en gras et en jaune. Mesdames z'et messieurs, voici Jailhouse Rock!!!!!!!!!

Nous sommes en 1957. Elvis est une vedette internationale, et l'année précédente fut riche et dense, elle comptera beaucoup dans sa carrière musicale. Côté cinéma, il fait des débuts très prometteurs avec Love Me Tender en 1956 et Loving You. Nous sommes en avril, et ce dernier n'est pas encore sorti en salles qu'il enchaîne déjà avec un 3ème long métrage.

L'histoire est fort simple, comme souvent d'ailleurs….
Le jeune Vince Everett (Elvis) est incarcéré pour homicide involontaire. Il partage sa cellule avec Hunk Houghton (Mickey Shaughnessy), un ancien chanteur de country & western qui voit chez le jeunot quelques talents de chanteur. Ils passent un contrat moral: de retour dans la vie civile, ils formeront un duo et se partageront les bénéfices.
Mais rien ne va comme il faut: Vince ne parvient pas à percer et est prêt à jeter l'éponge. Sauf qu'il y a une bonne fée, en la personne de la belle Peggy Van Alden (Judy Tyler) qui croit en lui. Après s'être fait berner, ils finissent par trouver le succès et créent même leur propre maison de disques. Cela va bien entendu se gâter, Vince ne jure que par la gloire et l'argent, la tête enfle, Peggy se tire et Hunk sort de taule… Pour la suite, z'avez qu'à (re)mater le film.

Voilà pour le pitch.
C'est le premier film d'Elvis pour la MGM, réalisé par un grand d'Hollywood, Richard Thorpe (Ivanhoé, Le Prisonnier de Zenda) avec lequel un second film sera tourné en 1963, Fun In Acapulco.
Le producteur est lui aussi célèbre dans le monde du cinéma: Pandro S. Berman est celui qui a réuni Ginger Rogers et Fred Astaire à l'écran, et a fait de Katherine Hepburn une star mondiale.
Mais artistiquement, la rencontre, le 6 mai 1957, avec le chorégraphe Alex Romero a été très importante pour Elvis. C'est lui qui régla la fameuse scène dansée et chantée sur le titre Jailhouse Rock, contrairement à la légende qui attribue les mérites au chanteur. En fait, les pas de danse initialement proposés par Romero ne convenaient pas. Il demanda alors à Elvis de chanter et de "s'exprimer" sur quelques-uns de ses titres. Après Hound Dog, Don't Be Cruel et All Shook Up, la lumière fut. Romero s'inspira directement des mouvements naturels d'Elvis et le lendemain, c'était dans la boite… On raconte que Gene Kelly applaudit lorsqu'il découvrit la scène pour la première fois…
Le chorégraphe collaborera à nouveau en 1967 pour Clambake.


Un incident survint le tournage à peine commencé; Elvis perdit une couronne, pas celle du roi du rock n' roll, mais de l'une de ses ratiches. Et il fit bien les choses puisqu'il l'inspira et qu'elle vint se ficher dans un poumon (lequel, l'histoire ne le précise pas..). Un chirugien parvint à lui extraire. Et la vois d'Elvissss …. était alors enrouée, du coup le tournage fut retardé. Quand la réalité rattrape la fiction…. Si vous z'avez pas compris pourquoi, rendez-vous le 15 août sur Arte pour la rediff'.

On vit sur les plateaux Robert Mitchum: il venait proposer à Elvis un rôle (celui de son fils) pour son prochain film, mais celui-ci déclina l'offre.

Elvis superstar mais aussi superman: figurez-vous qu'il "sauva" des flammes l'actrice Jennifer Holden, une blonde commak, dont le dressing-room commençait à flamber…

Parmi les figurants non crédités, on trouve bien sûr les 3 musiciens du King, Scotty Moore, Bill Black et DJ Fontana. Mais il y a aussi Jerry Leiber qui joue le rôle d'un pianiste….

Le tournage du film commença le 13 mai pour se terminer le 17 juin 1957. Il fut diffusé en avant-première à Memphis le 17 octobre puis sur l'ensemble du territoire américain le 8 novembre suivant. Mais un drame affecta très particulièrement Elvis qui refusa alors de voir Jailhouse Rock au cinéma: sa partenaire, Judy Tyler, trouva en effet la mort le 4 juillet 1957, peu de temps après la fin du tournage, suite d'un accident de voiture….


Le film (noir et blanc, 96mn) fut assez bien accueilli même si pour les esprits chagrins, Elvis en anti-héro, se jetant sur Peggy et sur un lit en même temps, ça ne le faisait pas…. Certains ont même vu dans la fameuse scène dansée, une allusion à l'homosexualité!

La bande originale est d'une grande qualité, avec des perles. Six chansons en tout: Treat Me Nice, I Want To Be Free, Don't Leave Me Now, Young And Beautiful, (You're So Square) Baby I Don't Care et le titre éponyme. Jerry Leiber et Mike Stoller, qui furent les auteurs de 4 des 6 titres, ont bien entendu joué un rôle éminent dans le succès de cette BO…. L'enregistrement se déroula à Hollywood, les 30 avril et 3 mai 57.
Le single, Jailhouse Rock/Treat Me Nice, fut 1er aux hits aux USA (7 semaines) et en UK (début 58, pendant 3 semaines). Par ailleurs, Jailhouse Rock fut également classé 1er dans les charts country et second dans ceux de musique Rhythm & Blues.
Est paru également en 1957 un EP (extended play single) reprenant l'ensemble des titres du film excepté Treat Me Nice. Il atteint la première place au tout nouveau Billboard.

Les paroles de Jailhouse Rock citent quelques noms de personnes ou personnages connus. Ainsi:
- Shifty Henryétait un musicien californien très connu et non un criminel;
- The Purple Gang, en revanche, était une bande de bootleggers qui sévissait dans les années 20;
- Bugs était probalement Bugsy Siegel, un véritable gangster;
- quant à Sad Sack, il s'agit d'un personnage de BD très populaire aux USA.

Jailhouse Rock fut repris par un nombre considérable d'artistes ou de groupes célèbres et variés, comme Carl Perkins, Jerry Lee Lewis, ZZ Top, The Cramps, The Animals, Mötley Crüe, John Cougar Mellencamp, Jeff Beck Group (avec Rod Stewart and Ron Wood), Adriano Celentano, Cliff Richard et même ABBA!!!
Queen l'interprétait en concert, dans un medley très rock n' roll. En 1982, au cours d'une tournée américaine, Jailhouse Rock était leur chanson d'ouverture. Enfin, il est impossible d'oublier l'excellente version des Blues Brothers….

Alors, on se fait la version du film? One two, one two two…: http://www.youtube.com/watch?v=tpzV_0l5ILI
The Blues Brothers
: http://www.youtube.com/watch?v=plaDFJpOfMs
Treat Me Nice (avec ses musiciens): http://www.youtube.com/watch?v=4LE2jmW9XdY


A suivre...






_________________
Chaudard: "La faute à qui? On fait pas faire des mouvements respiratoires à un type qui a les bras cassés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrenchyCat
Admin
avatar

Nombre de messages : 2847
Localisation : FrenchyLand
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Ven 13 Aoû à 14:03

12 août


Vous connaissez parfaitement la maxime suivante: un barbu c'est un barbu, trois barbus, c'est des barbouzes!
Alors si je vous dit: une star du rock n' roll c'est une star du rock n' roll, mais 4 stars, c'est quoi donc?
Et bien c'est tout simplement The Million Dollar Quartet!!!

Il y a tout d'abord Carl Perkins et Elvis Presley. Ces deux-là se connaissent bien, ont tourné ensemble. En 1955, Elvis vient à peine de quitter Sun pour RCA Victor que Perkins entre en studio, chez Sun, pour enregistrer son 3ème single, Blue Suede Shoes. Dans le même temps, Elvis grave Heartbreak Hotel et ces 2 titres majeurs du rock n' roll font la course en tête dans les charts, qu'ils soient populaires, de country music ou R&B.
Mais un an plus tard, en décembre 1956, les choses ont évolué différemment: Perkins n'a pas su rebondir après le succès de Blue Suede Shoes, alors qu'Elvis accapare la moitié des capacités de pressage de RCA et a vendu plus de 27 millions de disques pour la seule année 56…
Carl se rend donc ce 4 décembre 1956 dans les studios Sun pour y enregistrer 2 titres, Matchbox et Your True Love. Afin d'enrichir ces versions, Sam Phillips a fait venir sa dernière acquisition, le tout jeune Jerry Lee Lewis, pianiste de son état, qui 2 semaines auparavant avait enregistré son premier single. Celui qui deviendra The Killer a besoin d'argent pour les cadeaux de Noël, aussi travaille-t-il occasionnellement en journée pour le compte de Phillips.
Johnny Cash, quant à lui, est arrivé chez Sun à peu près en même temps que Perkins. Le rock n' roll n'est pas sa musique de prédilection, sa voix n'est pas faite pour. En revanche, 1956 est également synonyme de succès pour lui avec le titre I Walk The Line.

Retour dans les studios de Sun Records, à Memphis. Carl Perkins vient donc d'enregistrer avec ses deux frères Jay et Clayton Perkins, Jerry Lee Lewis au piano et W.S. Holland à la batterie. Sam Phillips est quant à lui derrière la console. Johnny Cash est également présent dans le studio.
Elvis décide ce jour-là de venir faire un tour dans son ancienne maison de disques; il discute avec Sam Phillips puis écoute les playbacks de Carl qu'il juge bons. Il se rend ensuite dans le studio et rejoint ses amis.
Elvis s'assoit au piano et commence à chanter quelques gospels que tous connaissent. Puis il passe en revue quelques titres de Bill Monroe. Sam Phillips, qui flaire le bon coup, laisse les micros allumés. Il prévient également la presse locale, le Memphis Press Scimitar. Le journaliste Bob Johnson se rue alors au studio accompagné d'un photographe.


Le lendemain, Johnson publie un article racontant cette session improvisée avec pour titre The Million Dollar Quartet, en référence à la somme d'argent considérable que cet enregistrement aurait pu rapporter s'il avait été commercialisé. Figure également la désormais célèbre photo montrant Elvis assis au piano avec Jerry, Carl et sa guitare et Johnny debout dans son dos.
En 1969, Shelby Singleton rachète Sun Records pour le compte de Mercury records. Il épluche le catalogue ainsi acquis, soit plus de 10 000 heures d'enregistrement!
C'est ainsi qu'une partie de la session fut découverte et diffusée en Europe, en 1981, sous le label Charly/Sun LP #1006 et intitulé tout bonnement The Million Dollar Quartet. Le disque contenait 17 titres, essentiellement des gospels.
Sept ans plus tard, on découvrit une autre partie de la session, et en 1987 sortit Charly/Sun 2 LP set #CDX 20, The Complete Million Dollar Session, également en format CD pour l'Europe. En 1990, RCA reprend la diffusion pour les USA en CD et LP sous le titre Elvis Presley-The Million Dollar Quartet (RCA CD #2023-2-R).
A l'occasion du 50ème anniversaire de cette réunion mémorable, RCA publia la quasi totalité de la session, soit 12 minutes inédites de plus, tout en ayant pris soin de mettre les titres dans l'ordre d'origine. La source utilisée par le label est ni plus ni moins que la copie de l'enregistrement que possédait Elvis lui-même.

Outre de nombreux gospels, on peut entendre des ballades traditionnelles et quelques rock n' roll de Chuck Berry, Little Richard et bien entendu d'Elvis.
Carl Perkins ne chante qu'un titre, Keeper Of The Key, et semble se contenter de jouer de la guitare et de faire les choeurs. On peut entendre ses musiciens (Clayton Perkins, Jay Perkins et W. S. Holland) dans les tous premiers titres.

On reconnaît bien la voix de Jerry Lee Lewis qui chante souvent en duo avec Elvis; à la fin de la session, alors que Presley doit partir, Lewis s'empare du piano et joue 5 titres successivement dont Crazy Arms et You're the Only Star in My Blue Heaven.

Quant à Johnny Cash, à priori, il n'apparait sur aucun des titres. Il semblerait qu'il rejoignit Presley, Perkins and Lewis sur Blueberry Hill et Isle Of Golden Dreams. C'est ce que confirma Carl Perkins en 1972. Dans son autobiographie, Johnny Cash affirme pour sa part qu'il a chanté mais à un ton bien plus élevé qu'habituellement pour mieux coller à la voix d'Elvis. Il écrivit également qu'il était loin des micros…
L'arrivé de Johnny Cash est également source de questions voire de polémiques; certains musiciens présents disent qu'il était déjà là quand Elvis arriva, alors que Perkins affirma de son côté que Johnny vint au studio uniquement pour gagner un peu d'argent….

On entend beaucoup Elvis et il est évident qu'il surclasse ses amis sur le plan du chant. Il parait très décontracté et très inspiré, notamment sur les gospels. Il faut dire qu'il était à ce moment-là provisoirement délivré de l'emprise manipulatrice de son manager, le colonel Parker

La session était improvisée et informelle, aussi le son est-il de qualité inégale. Cela reste néanmoins un document historique et on peut regretter qu'il n'y ait pas eu une petite caméra à portée de la main de Sam Phillips, qui, cette fois encore, a montré toute sa réactivité face à ce moment exceptionnel et unique. Car en effet, le quartet ne se réunira plus jamais…
Les protagonistes ont eu également le sentiment d'avoir marqué, par cet évènement totalement imprévu, l'histoire de la musique rock. Le 23 avril 1981, près de Stuttgart, Jerry Lee Lewis et Car Perkins rejoignent sur scène Johnny Cash et un album live voit le jour l'année suivante sous le titre de … The Survivors Live.


Down By The Riverside: http://www.youtube.com/watch?v=iS7La6pnnno
End Of The Road: http://www.youtube.com/watch?v=sjSnmmXR9pQ
On The Jericho Road / Little Cabin Home on The Hill: http://www.youtube.com/watch?v=-RfhSC0h_yg
Brown-Eyed Handsome Man: http://www.youtube.com/watch?v=V7t5UMqC3ak

A suivre…

_________________
Chaudard: "La faute à qui? On fait pas faire des mouvements respiratoires à un type qui a les bras cassés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue suede2

avatar

Nombre de messages : 560
Date d'inscription : 25/09/2009

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Ven 13 Aoû à 16:08

je suis, je suis, ...enfin en plusieurs fois et faudrait pas me faire une interro écrite...

Je relance la roulette

http://www.youtube.com/watch?v=dLFVprIjtpw&feature=related

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Carl Perkins !!!!!Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

on est vendredi 13...faut gratter.au boulot Frenchy, t'es un as!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virgil

avatar

Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Ven 13 Aoû à 21:49

Beaucoup de sources s'accordent à dire que Cash est resté le temps de la photo puis a été emmené par Vivien sa femme faire du shopping.
C'est vrai que l'intérêt est surtout d'avoir ces trois là dans la même pièce parce que musicalement c'est surtout des morceaux qui ne vont pas jusqu'au bout ou des bondieuseries et alors là ils s'appliquent les lascars. Et puis il y a le combat de coq entre Jerry Lee et Elvis, à qui couvrira l'autre au chant et au piano sous le regard de ce bon vieux Carl qui est au dessus de tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jumpingfrom6to6.com/
FrenchyCat
Admin
avatar

Nombre de messages : 2847
Localisation : FrenchyLand
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Sam 14 Aoû à 0:07

Blue suede Fab2 a écrit:
je suis, je suis, ...enfin en plusieurs fois et faudrait pas me faire une interro écrite...

Je relance la roulette

http://www.youtube.com/watch?v=dLFVprIjtpw&feature=related

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Carl Perkins !!!!!Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

on est vendredi 13...faut gratter.au boulot Frenchy, t'es un as! Merci

Bien l'idée de la roulette....
Faut que t'en trouves d'autres.... Au boulot, Fab! Wink

_________________
Chaudard: "La faute à qui? On fait pas faire des mouvements respiratoires à un type qui a les bras cassés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrenchyCat
Admin
avatar

Nombre de messages : 2847
Localisation : FrenchyLand
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Sam 14 Aoû à 0:21

Virgil a écrit:
Beaucoup de sources s'accordent à dire que Cash est resté le temps de la photo puis a été emmené par Vivien sa femme faire du shopping. Exact, lui aussi avait des cadeaux à faire pour Noël....
C'est vrai que l'intérêt est surtout d'avoir ces trois là dans la même pièce parce que musicalement c'est surtout des morceaux qui ne vont pas jusqu'au bout ou des bondieuseries et alors là ils s'appliquent les lascars. Et puis il y a le combat de coq entre Jerry Lee et Elvis, à qui couvrira l'autre au chant et au piano sous le regard de ce bon vieux Carl qui est au dessus de tout ça...J'ai lu qu'avant de partir, Elvis est allé voir Sam Phillips et aurait dit d'agréables choses sur le compte de Jerry Lee, sur son avenir... Par ailleurs, Carl Perkins a dit que personne, y compris Elvis, n'aurait pu suivre Jerry Lee Lewis au piano...

C'est exactement ça, Virgil: le disque a une certaine valeur par la qualité des types qui sont là, de façon très informelle, comme toute jam session qui se respecte. Sauf que là, la suite de leurs carrières le montrera, on a affaire à des monstres sacrés du rock n' roll, qui, à cette époque, étaient plutôt des concurrents.... Et si Elvis semble tout écraser, c'est lié d'une part à son historique récent, car il est devenu LA vedette, et à sa personnalité: plus cool que Perkins, plus drôle que Lewis ou Cash...
Quant aux gospels, j'avoue que j'adore leur interprétation, en particulier Down By The Riverside, ils savaient s'imprégner de l'esprit de ce genre de musique, ce qui, pour des blancs, est plutôt remarquable...

_________________
Chaudard: "La faute à qui? On fait pas faire des mouvements respiratoires à un type qui a les bras cassés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue suede2

avatar

Nombre de messages : 560
Date d'inscription : 25/09/2009

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Sam 14 Aoû à 11:57

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrenchyCat
Admin
avatar

Nombre de messages : 2847
Localisation : FrenchyLand
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Sam 14 Aoû à 13:23

13 août


Elvis était le King, et comme tout bon roi qui se respecte, il avait autour de lui des courtisans qui bien évidemment cherchaient à bénéficier du rayonnement de celui-ci. Sauf que dans le cas d’Elvis, cette cour avait un surnom quelque peu inquiétant, la Memphis Mafia…..

Au départ, il s’agit d’un groupe de copains, d’employés qui avaient pour tâche d’être autour d’Elvis, tous les jours, de lui rendre des services, d’être des gardes du corps, de s’occuper de logistique et programmes divers. Certains étaient employés et recevaient donc un salaire, mais d’autres, la plupart d’ailleurs, se contentaient d’avantages en nature, par exemple des cadeaux, des voitures, des maisons…
Il faut savoir que cette organisation autour d’Elvis a débuté en 1954 (ou 1956 selon les sources) et dura jusqu’à sa mort en 1977. Durant toutes ces années, les membres ont changé et leur nombre a augmenté, mais beaucoup d’entre eux ont constitué un véritable noyau dur.

On peut se demander qui a donné ce surnom ? Et bien il s’agit de la presse, aux alentours de 1960. Tous ces types étaient fringués de noir avec des lunettes de soleil sombres. Pour le coup, ça impressionnait. Mais on raconte aussi qu’un jour, Elvis et ses gars étaient en voyage d’agrément à Las Vegas et leurs 2 limousines (noires, évidemment) s’arrêtèrent devant le Riviera Hotel. Il y avait du monde à ce moment et à cet endroit-là, et quand les gens virent descendre de voitures Elvis et 10 gars vêtus façon Blues Brothers, quelqu’un lança : Who are they, The Mafia? Une journaliste était présente et bien entendu un article parut dès le lendemain et elle les baptisa ainsi ….


Elvis trouvait ce surnom marrant selon les "mafieux". En revanche, Priscilla affirma exactement le contraire, à cause de la connotation effrayante pour les fans; et puis il y avait ces relations troubles entre la "vraie" mafia et Sinatra…

Parallèlement à ce nom de baptême, Elvis et ses amis adoptèrent l’acronyme TCB pour « Taking Care Of Business ». Ceci était officiel, chaque membre de cette TCB Band possédait d’ailleurs une chaine en or avec un logo que l’on retrouvait aussi sur le jet privé d’Elvis.


Que faisaient au juste ces amis qui étaient jour et nuit auprès d’Elvis, qui vivaient avec lui à Graceland, qui le suivaient comme son ombre?

Leur première fonction était d’être des gardes du corps. Depuis 1956, Elvis était constamment suivi par ses fans, rendant impossible toute vie normale. Par ailleurs, il fut à de nombreuses reprises menacé, moralement et physiquement.
Pour ce job, il y avait entre autres les cousins West : Red, un des plus anciens copains d’école, fut en 1954 le chauffeur des Blue Moon Boys au cours des tournées dans le sud des USA. Il écrivit des chansons et fut également cascadeur dans certains films d’Elvis. Il s’occupa de sa sécurité jusqu’en 1976 où il fut mêlé à des incidents musclés envers certains fans agressifs. Quant à Sonny West, il était responsable de la sécurité lors des concerts. Il entra dans la TCB Band en 1960, fit le cascadeur également et tourna des scènes de bagarres avec Elvis.

Les cousins West participèrent avec un autre "mafieux", Dave Hebler (prof de karaté qui rencontra Elvis en 1972 et fit partie de sa garde rapprochée) à la publication d’un brûlot intitulé Elvis: What Happened dans lequel ils évoquent l’addiction médicamenteuse du King. Ce dernier en fut largement affecté et tenta, moyennant argent, de stopper la diffusion du livre.

Le bras droit d'Elvis était un certain Marty Lacker, avec lequel il alla à l'école. C'est à lui que l'on doit le nom d'Elvis Presley Boulevard à cette artère qui passe devant Graceland (1971).

Elvis rencontra Joe Esposito à l'armée; il devint rapidement le chef de la mafia, et était le trait d'union entre Elvis et le bureau du colonel Parker. Il quitta momentanément ses fonctions en 1964 puis revint; or, sa place était prise par Lacker, et partagèrent les responsabilités. Ils furent tous 2 garçons d'honneur au mariage d'Elvis.
Et il y en avait bien d'autres, chacun occupant des fonctions très précises...

La Memphis Mafia ne faisait pas l'unanimité pour autant. Vernon Presley, le père d'Elvis, disait que tous ces types (d'ailleurs il n'y avait que des hommes) avaient une influence néfaste sur son fils. Leur présence était considérée comme parasite, plongeant Elvis dans une certaine addiction et torpeur. Elvis ne représentait à leurs yeux qu'une banque, à guichet ouvert permanent.
Priscillia Presley ne les aimait pas, et c'était réciproque. Quand elle arriva à Graceland, elle en vira un certain nombre…
Quant à Elvis lui-même, il considérait ses amis comme des frères; il passait ses jours et ses nuits avec eux, ne pouvait se déplacer seul, sans eux.

On raconte qu'en plus d'avoir une vie totalement décalée sur le plan des horaires, Elvis et sa mafia avaient des activités ludiques qui laissaient fort à désirer, notamment un jeu appelé War dont Elvis était le fier inventeur. Le principe était simple: 2 équipes et il faut dégommer le max de types, par tout moyen. Avec Whip, on allait plus loin: on utilisait des pétards, des fusées d'artifice et chacun était habillé en soldat, avec casque et lunettes…

Enfin, il semblerait que la Memphis Mafia avait aussi pour rôle de rabattre des filles…

Depuis 1977, de nombreux livres sont parus et les langues se sont déliées. Comme on peut le voir, la réalité n’est pas très à l’honneur de cette mafia et par ricochet d’Elvis lui-même.

Mais tout ceci sent mauvais, et personnellement, ce n'est pas ce que je préfère ni ne retiendrais de la carrière d'Elvis.
Tiens, j'vais me passer Hound Dog

A suivre...

_________________
Chaudard: "La faute à qui? On fait pas faire des mouvements respiratoires à un type qui a les bras cassés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa

avatar

Nombre de messages : 1584
Localisation : Brian marry me!
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Sam 14 Aoû à 18:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa

avatar

Nombre de messages : 1584
Localisation : Brian marry me!
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Sam 14 Aoû à 19:03

FrenchyCat a écrit:
13 août


Elvis était le King, et comme tout bon roi qui se respecte, il avait autour de lui des courtisans qui bien évidemment cherchaient à bénéficier du rayonnement de celui-ci. Sauf que dans le cas d’Elvis, cette cour avait un surnom quelque peu inquiétant, la Memphis Mafia…..

Bon travail Frenchy!

Mais tout ceci sent mauvais, et personnellement, ce n'est pas ce que je préfère ni ne retiendrais de la carrière d'Elvis.
La Memphis Mafia fait partie intégrante de la vie d'Elvis, on peut pas demander à une Rock Star d'être Rock Star et en même temps de n'avoir aucun travers!!! Il fait son job de Rock Star à la perfection quoi!

Tiens, j'vais me passer Hound Dog

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue suede2

avatar

Nombre de messages : 560
Date d'inscription : 25/09/2009

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Dim 15 Aoû à 14:33

Des Elvis comme s'il en pleuvait, hallelujah!!!
http://www.youtube.com/watch?v=6JbBVKQDTWQ&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa

avatar

Nombre de messages : 1584
Localisation : Brian marry me!
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Dim 15 Aoû à 15:23

J'adore ce film Fab, Lune de miel à Las Végas et la scène de la pluie d'Elvis est super merci de cette petite piqûre de rappel !

Ma dernière cartouche et en plus ils passent le film cette nuit sur Arte je vous le conseille!

http://www.dailymotion.com/video/x2wudj_bande-annonce-bubba-hotep_ads
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisa

avatar

Nombre de messages : 1584
Localisation : Brian marry me!
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Dim 15 Aoû à 22:55


Et hop une dernière pour la route...

http://www.trilulilu.ro/an22ro/329a4efc94a535
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrenchyCat
Admin
avatar

Nombre de messages : 2847
Localisation : FrenchyLand
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Lun 16 Aoû à 1:11

Merci les filles, hormis Forrest Gump, je ne connaissais pas les autres! Nicolas Cage, génial comme d'hab'....

Mais alors, y a plus de munitions, c'est ce que j'ai compris?

_________________
Chaudard: "La faute à qui? On fait pas faire des mouvements respiratoires à un type qui a les bras cassés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrenchyCat
Admin
avatar

Nombre de messages : 2847
Localisation : FrenchyLand
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Lun 16 Aoû à 2:31

14 août


Dans la carrière d'Elvis, les années 60 s'apparentent surtout à une traversée du désert, tout du moins sur le plan strictement musical, si bien qu'on finit un peu par l'oublier... Le retour télévisé de 68 le remet sur les rails et dès l'année suivante, il retrouve le haut des charts, notamment avec un titre bien particulier, In The Ghetto...

Cette chanson fut écrite par un certain Mac Davis, un chanteur texan qui joua du rock n' roll dans les années 60 avant de verser plutôt dans la musique country. En 1968, il écrit pour Elvis un titre qu'il chantera dans un de ses films (Live a Little, Love a Little ) et qui aura un énorme succès posthume grâce à un remix, A Little Less Conversation.
En 1969, le producteur et guitariste Chips Monan (qui a joué pour Johnny Burnette et Gene Vincent) travaille sur le nouvel album du King, intitulé From Elvis In Memphis. Il demande à Mac Davis si celui-ci n'a pas quelques titres à filer à Elvis. Il lui envoie une cassette avec 19 morceaux et Elvis enregistre alors les 3 premières, à savoir In the Ghetto, Don't Cry Daddy et une autre qui ne sortit jamais, Poor Man's Gold.

Les paroles de In The Ghetto sont d'une gravité qui contraste fortement de toutes celles qu'Elvis a pu enregister depuis le début de sa carrière. C'est grosso modo l'histoire d'un jeune enfant qui nait dans un ghetto à Chicago, y grandit, il est issu d'une famille pauvre, apprend à voler et se bat, et qui finit par être tué, alors qu'un autre bébé nait, dans les mêmes conditions et par conséquent avec le même avenir...
Mac Davis avait travaillé sur ce texte depuis quelques années et ne pensait pas qu'il serait chanté par Elvis un jour. Cette histoire est directement inspirée de la vie d'un de ses camarades d'enfance. Le titre était initialement The Vicious Circle.

In The Ghetto sera 3ème au Billboard américain, second en UK et au Canada, 1er en Australie, Nouvelle-Zélande, Belgique, Allemagne, Espagne, Suède, Irlande.... et non classé en France.

En 2007, Lisa Marie Presley enregistre ce titre en duo virtuel avec son père afin de collecter de l'argent pour la fondation Presley. La chanson fut diffusée sur iTunes et atteindra la première place des téléchargements sur le site américain.

On se la passe?
http://www.youtube.com/watch?v=_n3ebuL1cPA
Avec Lisa Marie: http://www.youtube.com/watch?v=yWg2vLEyRZc


As the snow flies
On a cold and gray Chicago mornin'
A poor little baby child is born
In the ghetto
And his mama cries
'cause if there's one thing that she don't need
it's another hungry mouth to feed
In the ghetto

People, don't you understand
the child needs a helping hand
or he'll grow to be an angry young man some day
Take a look at you and me,
are we too blind to see,
do we simply turn our heads
and look the other way

Well the world turns
and a hungry little boy with a runny nose
plays in the street as the cold wind blows
In the ghetto

And his hunger burns
so he starts to roam the streets at night
and he learns how to steal
and he learns how to fight
In the ghetto

Then one night in desperation
a young man breaks away
He buys a gun, steals a car,
tries to run, but he don't get far
And his mama cries

As a crowd gathers 'round an angry young man
face down on the street with a gun in his hand
In the ghetto

As her young man dies,
on a cold and gray Chicago mornin',
another little baby child is born
In the ghetto


A suivre.....

_________________
Chaudard: "La faute à qui? On fait pas faire des mouvements respiratoires à un type qui a les bras cassés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virgil

avatar

Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Lun 16 Aoû à 13:20

Je ne résiste pas... voila la version du Dave & Deke Combo à la manière du duo hillbilly Homer & Jethro (à noter que Homer & Jethro avaient fait une tordante version de Heartbreak Hotel) intitulée "In The Meadow".

Les paroles

OH MY ACHIN’ BACK

ON A COLD AND GREY MISSOURI DAY
THE COWS WON’T MILK AND THE HENS WON’T LAY
IN THE MEADOW

ALL THE EGGS WERE CRACKED

AND IF THERE’S ONE THING A COW CAN’T STAND
IT’S A FROZEN GRIP WITH ICE COLD HANDS
IN THE MEADOW

PEOPLE DON’T GET ME WRONG
WE NEED THAT COW TO GET ALONG
BUT SHE’S GONNA MAKE A REAL NICE STEAK ONE DAY

BROTHER I FAILED TO SEE
THAT HEIFER SET A TRAP FOR ME
IN THE MILKIN PEN I STEPPED RIGHT IN
WHAT LAY BENEATH THE HAY

IN MY SUNDAY SHOES

MY HEART WAS FILLED WITH UDDER IRE
FOR I TORE MY PANTS UPON THE WIRE
IN THE MEADOW

IN MY FAVORITE SLACKS

I’D GET THAT COW IF IT KILLED ME
IF I HAD TO TIE HER TO A TREE
IN THE MEADOW

THEN ONE NIGHT IN DESPERATION I SNUCK INTO THE BARN
I GRABBED AND PULLED THAT WAS MY FLAW
FOR IT WEREN’T THE COW IT WAS HER PAW.

OH MY ACHIN’ BACK.

et la video
http://www.youtube.com/watch?v=sB8CA4pqqk0

ça me fait rire à chaque fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jumpingfrom6to6.com/
FrenchyCat
Admin
avatar

Nombre de messages : 2847
Localisation : FrenchyLand
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Lun 16 Aoû à 22:04

Pas mal, la version rurale.... Laughing

_________________
Chaudard: "La faute à qui? On fait pas faire des mouvements respiratoires à un type qui a les bras cassés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrenchyCat
Admin
avatar

Nombre de messages : 2847
Localisation : FrenchyLand
Date d'inscription : 10/09/2005

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Lun 16 Aoû à 22:42

15 août


Dans la famille musiciens de la première heure, j'ai eu le guitariste, j'ai eu le bassiste, il me manque le batteur….. Je demande donc D.J. Fontana…..

Dominic Joseph Fontana est né en mars 1931 en Louisiane. Au début des années 50, il est engagé comme batteur pour le Louisiana Hayride, sorte de show radio live (puis plus tard télévisé) de musique country, afin d'y jouer le samedi soir. Cela se passe dans sa ville natale, à Shreveport.
Le 16 octobre 1954, The Blue Moon Boys jouent au Louisiana Hayride afin d'élargir leur public et de conquérir une audience plutôt tournée vers la country. C'est précisément là que D.J. rencontrera pour la première fois Elvis.

En fait, les chanteurs et groupes de musique country n'avaient pas toujours besoin d'un batteur. D.J. était donc sous-employé, et traînait à proximité de la scène pour le cas où l'on ferait appel à lui. Notre batteur connaissait Scotty et Bill et savait qu'ils se produiraient. Scotty demanda à D.J. de se joindre à eux. Ce dernier accepta, mais joua derrière un rideau, invisible du public. Il accompagna The Blue Moon Boys sur That's All Right Mama et sur un second titre, probablement Blue Moon Of Kentucky.

Quelques jours plus tard, Sam Phillips embauche D.J. Fontana pour accompagner Elvis, en compagnie du guitariste Scotty Moore et du bassiste Bill Black. Ce nouveau groupe partira en tournée ensuite avec The Jordanaires jusqu'à ce qu'Elvis soit appelé sous les drapeaux.

Bien entendu on peut reconnaître D.J. dans les tous premiers films d'Elvis: Loving You, Jailhouse Rock, King Creole et
G.I. Blues...


En 1958, Bill Black décide de quitter Elvis mais ce n'est pas le cas de D.J. Fontana et Scotty Moore qui vont continuer leur collaboration jusqu'en 1968. C'est cette même année qu'Elvis fit son fameux retour télévisé sur le réseau américain NBC avec le show intitulé Elvis '68 Comeback Special. On dit que D.J. aurait souhaité continuer à jouer pour Elvis à Las Vegas, mais une sombre histoire d'horaire trop contraignant l'en aurait dissuadé…
On estime que, durant ses 15 années de collaboration avec Elvis, D.J. a enregistré plus de 460 titres avec le King…!
Il reverra Elvis pour la dernière fois au milieu des années 1970 lors d'une séance d'enregistrement à Nashville, dans le cadre d'une simple visite de courtoisie.

La page Elvis tournée, D.J. Fontana poursuivra sa carrière de batteur et collaborera sur de nombreux enregistrements d'artistes de 1968 à aujourd'hui, parmi lesquels Paul McCartney, Carl Perkins, Billy Burnette, Jerry Lee Lewis, Gene Vincent, Roy Orbison, Dolly Parton, Keith Richards, Ron Wood, Jeff Beck, Cheap Trick, Ringo Starr ou encore Lee Rocker….

En 1983, il publie un livre de photos intitulé D.J. Fontana Remembers Elvis.

En 1998 : D.J. obtient un prix au Nashville Music Award avec son ami Scotty Moore, dans la catégorie du meilleur album indépendant, pour l'album All the King's Men. Ils eurent aussi une nomination au Grammy Awards pour cet album pour lequel on note la contribution d'un grand nombre de stars du rock n' roll: Jeff Beck, The Bill Black Combo, The BoDeans, Cheap Trick, Joe Ely, The Jordanaires, Ronnie McDowell, Keith Richards, Joe Louis Walker, Ron Wood entre autres...


En 2002, D.J. participe à l'enregistrement de la chanson That's All Right Mama avec Paul McCartney et Scotty Moore dans le cadre de l'album hommage Good Rockin' Tonight: The Legacy of Sun Records.
L'année suivante, il est intronisé au Rockabilly Hall of Fame de Nashville au titre de légende vivante du Rock 'n' Roll.
Et très récemment, le 4 avril 2009, il est intronisé au Rock and Roll Hall of Fame de Cleveland en même temps que le défunt Bill Black (représenté par sa fille et son petit-fils Louis), cérémonie à laquelle assistait Scotty Moore.

Il était temps....


A suivre…

_________________
Chaudard: "La faute à qui? On fait pas faire des mouvements respiratoires à un type qui a les bras cassés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virgil

avatar

Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   Lun 16 Aoû à 22:59

FrenchyCat a écrit:
Ce dernier accepta, mais joua derrière un rideau, invisible du public. Il accompagna The Blue Moon Boys sur That's All Right Mama et sur un second titre, probablement Blue Moon Of Kentucky. [/color]

Le milieu country jusqu'au 60's était très conservateur et ne tolérait pas de batterie sur scène. Les batteurs devaient jouer derrière un rideau pour ne pas être vus. Petit à petit une caisse claire a été tolérée sur scène et quand les kits complets ont été autorisées, il était trop tard la country avait basculée dans la bouse...
Le seul qui a réussi a imposé une batterie sur la scène du Grand Ole Opry en 1945 est Bob Wills.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jumpingfrom6to6.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si on s'faisait le "mois Elvis"....?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Elvis de l'abbaye d'Hombliéres
» Elvis cochon d'inde d'un an rosette poils long cherche sa famille..(ADOPTE)
» URGENT caline labrador femelle noir de 11 mois
» Berlioz, petit chaton d'un mois et demi avec diarrhée
» ADOPTEE - Paloma, dogue argentin femelle de 6 mois, Cogolin 83

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stray Chat :: Autres Artistes-
Sauter vers: